Education du chiot clinique veterinaire Nice Lingostiere
Lazy, Flat Coated Retriever, du Dr Nicolas MARTINEZ
Education du chiot clinique veterinaire Nice Lingostiere
Lazy, Flat Coated Retriever, du Dr Nicolas MARTINEZ

L'éducation de mon chiot

 
Dr Lidia De Bernardi Vétérinaire 
Clinique Vétérinaire Lingostière à Nice
www.cliniquelingostiere.com
 

Votre chiot vient d’arriver à la maison : c’est une petite boule de poils très attachante avec laquelle vous allez passer d’heureuses années !


Son arrivée dans sa nouvelle maison le déstabilise un peu et vous avez sans nul doute envie de le rassurer et de le câliner à longueur de journée… mais la petite boule de poils va grandir et pour un avenir serein pensez à partir de maintenant à son éducation ; ainsi, vous éviterez d’avoir dans quelques années un chien adulte qui grognera, urinera partout et pleurera sans cesse dès que vous sortirez !


Pensez à lui offrir un panier dans lequel il puisse s’installer : il doit être confortable et être dans un lieu tranquille (pas un endroit de passage) pour qu’il puisse s’y isoler quand il veut se reposer et pour se sentir en sécurité  (apprenez aux enfants à ne pas le déranger quand il est dans son panier) ; ça représente aussi l’endroit ou il faudra l’envoyer, par exemple, avec son jouet quand vous partez de la maison.


Il doit avoir en permanence de l’eau fraîche à boire. En ce qui concerne la nourriture, il doit manger à l’écart de vos repas à des heures le plus possible constantes. Le coin repas doit être toujours le même et il doit manger seul pour qu’il puisse être tranquille ; après son repas rangez sa gamelle.


Comme chez un enfant, la cavité orale est son moyen d’explorer le monde : faites attention à ne pas laisser traîner des objets susceptibles d’attirer sa curiosité et qu’il pourrait avaler,mais proposez-lui des jouets adaptés pour chiens.

Les jouets peuvent être en tissu imprégné d’une odeur apaisante (soit la votre soit celle des phéromones comme DAP).  


Aidez-le à découvrir sa nouvelle famille ; il doit pouvoir créer des liens affectifs avec vous et pour ceci, faites-le jouer, sollicitez-le avec des caresses (sauf quand il est tranquille dans son panier), parlez lui, proposez-lui des promenades et n’hésitez pas à le féliciter des qu’il fait quelque chose que vous attendez de lui.

A l’inverse, si vous le voyez faire quelque chose qu’il ne doit pas faire, n’hésitez pas à le gronder sur le moment avec un « non » sec.

Soyez calme, patient et tous cohérent lors des consignes (si chaque membre de la famille tient sa version de son éducation, le pauvre chiot ne comprendra pas ce que l’on attend de lui) mais surtout préparez vous à lui consacrer du temps !


Apprenez-lui à découvrir le monde : sortez-le aussi souvent que possible, et dans le plus d’endroits possible, avec des enfants, des adultes et d’autres animaux. Pendant ses premiers mois, habituez-le à tout ce qu’il est susceptible de rencontrer au cours de sa vie.

La socialisation, c’est vraiment un point crucial pour son éducation, que ce soit pour sa propre espèce ou autres ; 

  • Il doit rencontrer d’autres chiots et chiens adultes en liberté comme par exemple lors de séances de « l’école du chiot », ou il est confronté aux autres chiots et à leurs maîtres sous l’œil bienveillant de chiens adultes (les régulateurs) et des éducateurs.
  • Il doit pouvoir se balader partout, en ville au milieu des voitures, à la campagne ou il peut rencontrer d’autres espèces. Avec toute condition météo, le vent, la pluie et encore plus spectaculaire la découverte de la neige ! laissez le faire, laissez le découvrir sans le forcer ni le rassurer, laissez-le découvrir à son rythme.


Votre chiot doit aussi apprendre à rester seul à la maison : pour qu’il ne soit pas stressé, ignorez-le une demi-heure environ avant votre départ (vous pouvez à ce moment la lui donner un jouet pour l’occuper) ; puis, à votre retour, ignorez-le à nouveau jusqu’à ce qu’il se soit calmé avant de l’appeler pour un câlin. Quand vous rentrez, il est en train de vous demander de ne plus jamais partir sans lui, si vous répondez tout de suite à sa fête c’est comme si vous lui promettiez de ne plus jamais l’abandonner. 

Le lendemain quand vous repartez travailler, il va stresser parce que vous n’avez pas tenu votre promesse et un chien qui stresse peut grignoter les objets à sa portée, comme un bébé qui cherche à se tranquilliser avec sa sucette. 

De la même façon, si votre chiot fait des « bêtises » ne le grondez pas à votre retour, il s’est passé du temps depuis le « forfait » et il ne va pas forcément comprendre la raison de votre énervement !


À propos de l’apprentissage de la propreté, sachez que l’innervation de la vessie n’est complète qu’à partir de 4 mois, donc avant cet âge il n’est pas toujours capable de se retenir.

Pour lui apprendre à être propre, sortez-le aussi souvent que possible, particulièrement après qu’il ai mangé, dormi ou joué : pendant ces activités, il ne pense pas à faire ses besoins, ce n’est qu’une fois terminé qu’il va se rendre compte de l’urgence ! 

Lorsqu’il fait dehors, n’hésitez pas à le féliciter avec des caresses et vos paroles. 

Par contre si vous le voyez faire ses besoins à l’intérieur, dites-lui « non » et sortez-le tout de suite, cependant, ne le grondez pas si vous ne le surprenez pas en train de faire, parce qu’il ne va pas comprendre et va associer votre mécontentement à ce qu’il fait à présent ; nettoyez sans qu’il puisse vous voir (afin d’éviter qu’il associe ça à un jeu).

Chaque chiot va apprendre à son rythme, soyez patients !


Apprenez à votre chiot à répondre au rappel en le félicitant toujours dès qu’il revient. Profitez de son attitude « pot de colle » : si vous vous promenez avec lui en liberté dans un endroit clos et sûr et qu’il ne vous rejoint pas tout de suite, avancez (ou même cachez vous derrière un arbre !) : il va paniquer et arriver en courant ! … et si jamais il s’échappe, dès qu’il revient, félicitez-le pour être revenu, même si vous avez passé les deux dernières heures sous la pluie pour le récupérer !

 

N’hésitez pas à nous demander conseil pour tout autre sujet comme l’arrivée d’un bébé, d’un autre animal, etc.


Si vous avez des questions, pensez à les noter pour en parler lors de la prochaine consultation.

Votre aventure vient de commencer...

 
 
 
 
 
 
 
 
Clinique Vétérinaire Lingostière à Nice 590 boulevard du Mercantour (ancienne Route de Grenoble) 06200 NICE
Parkings de "Carrefour Lingostière" et "Lingostière Avenue (Forum Lingostière)" GRATUITS
Notre infrastructure permet d'accueillir les personnes à mobilité réduite.
 La Clinique Vétérinaire Lingostière est ouverte sur RDV du lundi au vendredi de 09h à 19h NON STOP et le samedi de 09h à 18h NON STOP 
04.93.29.84.11 
Les vétérinaires Nice Lingostière:
Nicolas MARTINEZ - Caroline POITRENAUD - Joëlle ROBYNS - Yves RAIGE-VERGER -  Lidia De BERNARDI - Paul GHISLAIN
Médecine vétérinaire et chirurgie vétérinaire des chiens, chats, NAC, Reptiles (tortues, lézards, serpents).
 
 
 
Site entièrement rédigé par notre équipe destiné aux propriétaires passionnés par la santé animale
 Clinique Vétérinaire Lingostière à Nice
Médecine et Chirurgie des Chiens Chats NAC Reptiles (tortues, lézards serpents)  
 
 
Copyright 2015 Vetoonline