Cancerologie veterinaire Nice Lingostiere cancer chien chat

Le lymphome canin et la chimiothérapie

 
 
Dr Paul GHISLAIN
Vétérinaire Nice Lingostière
www.cliniquelingostiere.com
Avril 2019
 
Le lymphome canin est un cancer du système lymphatique, qui touche le plus souvent les ganglions ou nœuds lymphatiques. C’est une des tumeurs les plus fréquemment rencontrées, plus de 20 % des tumeurs dans cette espèce.
La chimiothérapie est le traitement de choix du lymphome ganglionnaire canin. Elle est recommandée dans la plupart des cas et c’est celui qui répond le mieux au traitement. Un chien atteint de lymphome de haut grade a une espérance de vie de deux mois sans traitement (ou corticoïdes seuls) ; elle dépasse généralement dix mois sous chimiothérapie. 80 % des chiens atteints de lymphome entrent en rémission, pendant environ 6 mois. Certains chiens répondant à des critères bien définis auront une rémission longue de plus de deux ans !
Lorsque votre vétérinaire suspecte ou établit le diagnostic d’un lymphome, il peut vous orienter vers un vétérinaire qui réalise de la chimiothérapie.  La réalisation de chimiothérapie chez les animaux de compagnie est strictement réglementée. Elle nécessite une déclaration à l’Ordre des vétérinaires de l’emploi des molécules de chimiothérapie et nous engage à respecter les bonnes pratiques.À la Clinique Vétérinaire Lingostière, le Dr Paul Ghislain a fait cette déclaration.
 

Comment se déroule une consultation de cancérologie ?

Lors de la consultation avec le vétérinaire, avant d’entreprendre une chimiothérapie, en équipe avec des vétérinaires spécialistes en pathologie clinique, en anatomie pathologique et en imagerie médicale, il convient d’établir un diagnostic précis afin de mieux préciser le pronostic et d’adapter le traitement en connaissance. et de réaliser un bilan d’extension complet afin de mieux préciser le pronostic et d’adapter le traitement en connaissance.
 
 

Comment se déroule une séance de chimiothérapie « à dose maximum tolérée » ?

Avant chaque séance de chimiothérapie, le vétérinaire examine votre animal avec vous et réalise, au besoin, des examens sanguins. Si rien ne contre-indique la séance, votre animal est hospitalisé à la clinique dans un lieu adapté. En fonction du protocole, il reçoit par injection des médicaments anticancéreux., totalement indolore, ou par voie orale des médicaments anticancéreux. 
La réglementation impose une hospitalisation de 24 heures après le traitement et le respect d’une période dite de surveillance accrue à la maison (variant de 2 à 6 jours selon le principe actif utilisé) au cours de laquelle le contact du chien avec femmes enceintes, enfants et personnes immunodéprimées est interdit et une gestion particulière des selles, urines et vomissements doit être respectée. 
 

Quelle qualité de vie pour mon animal pendant la chimiothérapie ?

La qualité de vie est, à mon sens, plus importante encore que la durée de survie. Soixante-huit pour cent des propriétaires considèrent que la qualité de vie de leur chien n’est pas altérée par la chimiothérapie et plus des trois quarts ne regrettent pas de l’avoir faite.
Tout au long du traitement, la qualité de vie du chien est évaluée par le vétérinaire avec le propriétaire.
 
 
Nœuds lymphatiques thoraciques (flèches vertes) dépassant les 10 cm chez un chien atteint d’un lymphome
et n’apparaissant plus sur la radiographie après la première séance de chimiothérapie à la Clinique Vétérinaire Nice Lingostière.

 
 
 

Quelles sont les contraintes matérielles associées à la chimiothérapie ?

Le traitement du lymphome ganglionnaire canin repose sur des protocoles de chimiothérapie longs qui nécessitent des rendez-vous réguliers, toutes les unes à trois semaines. 
À l’issue de l’étape diagnostique, lors du choix du protocole, une estimation des coûts vous est présentée. Le coût d’une chimiothérapie dépasse généralement les 2000 €. La plupart des mutuelles pour animaux de compagnie prennent en charge les frais en cancérologie.
Ces coûts ne prennent pas en compte les frais inhérents à la prise en charge des potentiels effets secondaires de la chimiothérapie, difficiles à anticiper.
 

Quels sont les effets secondaires de la chimiothérapie ?

C’est probablement une des questions les plus sensibles. En médecine humaine, la chimiothérapie fait peur à cause du cortège d’effets secondaires qui l’accompagne. En médecine vétérinaire, elle est généralement bien mieux supportée en raison de l’utilisation de doses plus faibles. 
Cependant, les effets secondaires peuvent tout de même survenir. Les plus fréquents sont :  
– la toxicité digestive : vomissements, diarrhée, diminution de l’appétit ;
– la toxicité sanguine qui impose la réalisation d’une numération-formule sanguine régulièrement. Si les résultats ne sont pas convenables, la chimiothérapie est différée de quelques jours à semaine.
Certains effets secondaires peuvent être limités ou évités grâce à des traitements préventifs ou des conseils pratiques. Néanmoins, s’ils deviennent trop importants ou si votre chien ne supporte pas l’un des médicaments utilisés, le traitement peut être adapté.
 
Vincristine, doxorubicine et dispositif de transfert en système clos,
garantissant la sécurité du vétérinaire,de l’animal et de l’environnement pendant la séance de chimiothérapie,
utilisés à la Clinique Vétérinaire Lingostière. 

 
 
En résumé, les cancers sont des maladies qui peuvent se soigner et qui doivent être prises en charge en respectant le bien-être de votre animal. Nous nous devons d’avoir comme objectif de fournir une qualité de vie optimale à votre animal. 
Cette présentation s’articule autour du lymphome ganglionnaire canin, mais la chimiothérapie est une option envisageable pour d’autres tumeurs et dans d’autres espèces. Et d’autres techniques sont envisageables pour la prise en charge d’autres tumeurs. 
 
 
 
Dr Paul Ghislain
Vétérinaire Nice Lingostière
 
 
 
 
 
 
 
 
Idées reçues?
 

𝙈𝙤𝙣 𝙖𝙣𝙞𝙢𝙖𝙡 𝙖 𝙪𝙣 𝙘𝙖𝙣𝙘𝙚𝙧...

𝙄𝙙𝙚́𝙚 𝙧𝙚𝙘̧𝙪𝙚 n°1: 𝙏𝙧𝙖𝙞𝙩𝙚𝙧 𝙢𝙤𝙣 𝙖𝙣𝙞𝙢𝙖𝙡 𝙦𝙪𝙞 𝙖 𝙪𝙣 𝙘𝙖𝙣𝙘𝙚𝙧 𝙣𝙚 𝙨𝙚𝙧𝙩 𝙖̀ 𝙧𝙞𝙚𝙣
🅵🅰🆄🆇: Lors de lymphome de haut grade, l’espérance de vie, de deux mois sans traitement, dépasse généralement dix mois sous chimiothérapie. 80 % des chiens atteints de lymphome entrent en rémission et certains chiens ont des rémissions longues de plus de deux ans !

 
 

𝗜𝗱𝗲́𝗲 𝗿𝗲𝗰̧𝘂𝗲 𝗻°𝟮: 𝗠𝗼𝗻 𝗮𝗻𝗶𝗺𝗮𝗹 𝘃𝗮 𝘀𝗼𝘂𝗳𝗳𝗿𝗶𝗿 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹𝗲 𝘁𝗿𝗮𝗶𝘁𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁?
🅵🅰🆄🆇: Soixante-huit pour cent des propriétaires considèrent que la qualité de vie de leur animal n’est pas altérée par la chimiothérapie et plus des trois quarts ne regrettent pas de l’avoir faite.
Tout au long du traitement, la qualité de vie de votre animal est évaluée par le vétérinaire avec le propriétaire.

 
 

𝗜𝗱𝗲́𝗲 𝗿𝗲𝗰̧𝘂𝗲 𝗻°𝟯: 𝗢𝗻 𝗽𝗲𝘂𝘁 𝘀𝗼𝗶𝗴𝗻𝗲𝗿 𝘁𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗮𝗻𝗰𝗲𝗿𝘀?
🅵🅰🆄🆇:Malheureusement non. Aucun traitement ne sera effectué sans diagnostic précis pour savoir si des traitements sont faisables. Lors de la consultation avec le vétérinaire, avant d’entreprendre une chimiothérapie, en équipe avec des vétérinaires spécialistes en pathologie clinique, en anatomie pathologique et en imagerie médicale, il convient d’établir de réaliser également un bilan d’extension complet. Ce n’est que suite à tous ces examens que des décisions concertées avec vous et pour le bien être de votre animal seront prises.

 
 

𝗜𝗱𝗲́𝗲 𝗿𝗲𝗰̧𝘂𝗲 𝗻°𝟰: 𝗠𝗼𝗻 𝗮𝗻𝗶𝗺𝗮𝗹 𝘃𝗮 𝗽𝗲𝗿𝗱𝗿𝗲 𝘀𝗲𝘀 𝗽𝗼𝗶𝗹𝘀 𝗲𝘁 𝘃𝗼𝗺𝗶𝗿?
Presque 🅵🅰🆄🆇:Nos compagnons tolèrent mieux les traitements en raison de doses plus faibles.
Cependant, les effets secondaires peuvent tout de même survenir (vomissements, diarrhée, diminution de l’appétit,…). Le traitement peut être adapté selon ces effets et on peut aider votre animal avec des anti-vomitifs,…. Le suivi est important pour un confort optimal de votre compagnon.

 
 

𝗜𝗱𝗲́𝗲 𝗿𝗲𝗰̧𝘂𝗲 𝗻°𝟱: 𝗧𝗼𝘂𝘁 𝘃𝗲́𝘁𝗲́𝗿𝗶𝗻𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗽𝗲𝘂𝘁 𝗶𝗹 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗰𝗵𝗶𝗺𝗶𝗼𝘁𝗵𝗲́𝗿𝗮𝗽𝗶𝗲 𝗮̀ 𝘂𝗻 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗮𝗻𝗶𝗺𝗮𝗹?
🅵🅰🆄🆇: La chimiothérapie chez les animaux de compagnie est un acte codifié par l’ordre des vétérinaires. Elle nécessite une déclaration à l’Ordre des vétérinaires et un engagement à respecter les bonnes pratiques. À la Clinique Vétérinaire Lingostière, seul le 𝐃𝐫 𝐏𝐚𝐮𝐥 𝐆𝐡𝐢𝐬𝐥𝐚𝐢𝐧 est habilité à réaliser les chimiothérapies.

 
 

𝗜𝗱𝗲́𝗲 𝗿𝗲𝗰̧𝘂𝗲 𝗻°𝟲: 𝗟𝗮 𝗰𝗵𝗶𝗺𝗶𝗼𝘁𝗵𝗲́𝗿𝗮𝗽𝗶𝗲 𝗰𝗼𝘂̂𝘁𝗲 𝗰𝗵𝗲𝗿?
Ⓥⓡⓐⓘ: Le coût d’une chimiothérapie dépasse généralement les 2000 €. La plupart des mutuelles pour animaux de compagnie prennent en charge les frais en cancérologie.

Ces coûts ne prennent pas en compte les frais inhérents à la prise en charge des potentiels effets secondaires de la chimiothérapie, difficiles à anticiper. Une estimation de ces coûts rentre dans les prises de décision…

 

En savoir plus? Consulter l'article du lymphome ganglionnaire canin du 𝐃𝐫 𝐏𝐚𝐮𝐥 𝐆𝐡𝐢𝐬𝐥𝐚𝐢𝐧 Vétérinaire à la Clinique Nice Lingostière

 
Dr Ghislain Paul
 RDV en ligne? www.CVL.vet
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Site entièrement rédigé par notre équipe destiné aux propriétaires passionnés par la santé animale
 Clinique Vétérinaire Lingostière à Nice
Médecine et Chirurgie des Chiens Chats NAC Reptiles (tortues, lézards serpents)  
 
 
Copyright 2015 Vetoonline