Radiographie Cobaye Dr Nicolas MARTINEZ Veterinaire
Mâchoire du cobaye, une dentition adaptée à un régime herbivore! © Dr Nicolas MARTINEZ Vétérinaire
Alimentation du cobaye Clinique veterinaire lingostiere Nice
Alimentation du cobaye © Clinique Vétérinaire Lingostière

ALIMENTATION DU COBAYE

 
© Dr Nicolas MARTINEZ Vétérinaire
 Lingostière Clinique Vétérinaire à Nice
www.cliniquelingostiere.com 
 
 
Le cobaye est un herbivore strict.

Le cobaye est aussi un coprophage, c’est à dire qu’il ingère ses crottes d’origine caecale ce qui lui permet de couvrir  ses besoins en vitamines B et entretenir sa flore digestive.

Le cobaye ne fabrique pas de vitamine C en raison d’un déficit naturel en enzyme hépatique : la  L Gluconolactone.


SYSTÈME DIGESTIF DU COBAYE 

Le tube digestif du cobaye mesure 2,5 mètres !
La lenteur de fonctionnement du tube digestif à pour conséquence un transit pouvant durer une semaine !
L’apport de cellulose dans l’alimentation lui est ainsi important afin d’accélérer ce transit limitant ainsi les affections digestives.
 
Ration idéale :
- Protéines 16 à 20 %
- Fibres végétales : 15 % minimum
- Matières grasses : 3 %
- Ca/P = 2
- Vitamine C  (20 mg / Kg en entretien et 60 mg / Kg pour les jeunes en croissance, les femelles en lactation ou en gestation)
 
Le cobaye est un animal facile à nourrir,  les aliments doivent être frais et agréables à l’odeur.
Un cobaye ne mangera que ce qu'il a l’habitude ! Bien penser à lui varier l’alimentation !

Alimentation traditionnelle du cobaye

 
  • Légumes autorisés : carottes, salades, navets 
  • Légumes interdits : épluchures de pomme de terre
  • Céréales : orges, avoine, blé… les graines de tournesol et de lin riches en acides gras insaturés sont bénéfiques pour la qualité du pelage
  • Fruits : Pommes
  • Verdure : Chicorée sauvage, fanes de carottes, pissenlits, herbes…
  • Foin : les fourrages secs (foin, luzerne, trèfle) ne doivent pas être donnés humides (risques de diarrhées).
  • Ne pas donner l’herbe récoltée à la tondeuse ou aux heures chaudes de la journée !
  • Pain sec
  • Aliments industriels
  • Granulés spécifiquement formulés pour les cobayes.
 

Fréquence et quantité de nourriture du cochon d'inde

100 à 130 g / jour
Lui donner à manger 2 à 3 fois par jour en petite quantité pour éviter le gaspillage.
Les aliments traditionnels doivent être frais et sains, les aliments moisis engendrent des troubles digestifs.
Les végétaux ligneux (racines, branches de saule, arbres fruitiers…) permettent l’usure des dents (pousse continue!!!)
 
Boisson ?
Le cobaye boit 100 à 300 ml par jour !
 
Et pour les femelles cobayes reproductrices ?
Le pain trempé dans du lait puis essoré est un bon complément !
Il peut être donné aux jeunes dès le 5ième jour.
Attention supprimer le choux !
 
ATTENTION !!! Le cobaye est tristement un champion des calculs urinaires ! N'hésitez pas à consulter notre fiche sur le sujet !
 
 
 
 
© Dr Nicolas MARTINEZ Vétérinaire
 Lingostière Clinique Vétérinaire à Nice
www.cliniquelingostiere.com 
 
 
 
 
 
Dr MARTINEZ Nicolas
 RDV en ligne? www.CVL.vet
 
 
 
  
 
 
Lingostière Clinique Vétérinaire est adhérente au 
Syndicat des Structures et Établissements Vétérinaires
Indépendants de France
 
 
Site entièrement rédigé par notre équipe destiné aux propriétaires passionnés par la santé animale
Lingostière Clinique Vétérinaire à Nice
Médecine et Chirurgie des Chiens Chats NAC Reptiles (tortues, lézards serpents) Animaux exotiques et premiers soins à la faune sauvage
 
#nospatientssontlesplusbeaux🦄 
 
Copyright 2021 Lingostiere Clinique Vétérinaire
Dr Nicolas MARTINEZ et Dr Paul GHISLAIN